Une bonne stratégie de relations presse doit tenir compte non seulement de la teneur du message à diffuser, mais également de la cible visée par ce même message. Or sur ce point, il est un paramètre essentiel à intégrer à sa stratégie :

  • la dimension locale de l’audience que l’on souhaite toucher,
  • et l’intérêt d’en passer par la presse régionale pour y parvenir.

Mais qu’est-ce exactement que cette presse ? À qui s’adresse-t-elle ? Que peut apporter la presse régionale à votre approche RP ? Presstance vous aide à faire le point.

Qu’est-ce que la presse régionale ?

Comme son nom l’indique, la presse régionale est un type de presse s’intéressant en priorité aux informations locales. Et dont la diffusion se focalise sur un territoire bien particulier, généralement un ou plusieurs départements. En ce sens, elle constitue l’un des principaux vecteurs d’information en région, aux côtés :

  • des chaînes de télévision,
  • et des stations de radio locales.

L’expression désigne en réalité deux types de presse : quotidienne et hebdomadaire.

La presse quotidienne régionale (PQR) est sans nul doute la mieux connue. Elle regroupe l’ensemble des journaux diffusés quotidiennement à l’échelle des territoires. Elle se distingue de la presse hebdomadaire régionale (PHR) qui est diffusée une à plusieurs fois par semaine, et qui compte plus de 250 titres.

Les journaux de la presse régionale sont le plus souvent divisés en quatre parties :

  • Les informations à l’échelle de la région ;
  • Les infos à l’échelle ultra-locale. Les quotidiens régionaux tirent plusieurs éditions focalisées sur des départements ou des villes) ;
  • Les informations sportives (locales et nationales) ;
  • L’actualité nationale et internationale. À partir de sa région, un journal local parle aussi du pays et du reste du monde (c’est, par exemple, le cas de Ouest France qui dispose de bureaux à Paris et à l’étranger).

De sorte que la presse régionale, ciblée voire ultra-ciblée, s’occupe essentiellement des actualités locales. Sans, pour autant, ignorer les informations nationales ou internationales.

Une presse très suivie

L’une des particularités de la presse régionale, c’est son audience élevée. À elle seule, la presse quotidienne régionale, qui compte plus de 60 titres et quelque 430 éditions locales, est lue par 18,8 millions de personnes.

La Presse Quotidienne Régionale

En termes de diffusion payée, la PQR est la première source d’information imprimée en France, avec près de 4 millions d’exemplaires vendus (contre 1,2 million d’unités pour les huit principaux titres de la presse quotidienne nationale).

  • Ouest France est diffusé à 626 000 exemplaires,
  • Sud Ouest à 211 000,
  • La Voix du Nord à 196 000,
  • Le Parisien à 181 000,
  • etc.

Chaque quotidien de la presse régionale propose une édition départementale dont la diffusion peut aller jusqu’à 100 000 exemplaires.

La PHR

La presse hebdomadaire régionale, quant à elle, est lue par 7,7 millions de personnes. Elle est dominée par :

  • La Manche Libre (54 500 exemplaires),
  • Le Courrier Cauchois (26 500),
  • Le Messager Thonon (19 000),
  • et Le Courrier de la Mayenne (16 000).

Ces chiffres impressionnants témoignent de la bonne santé de la presse régionale. Ils donnent surtout à voir combien les Français sont friands de leurs journaux locaux et avides d’informations qui concernent leur quotidien et celui de leur département. En outre, cette presse a amorcé sa transformation digitale et s’invite de plus en plus dans les foyers par le biais d’une diffusion web.

Cette bonne santé s’explique par la proximité que la PR entretient avec ses lecteurs. Elle leur donne accès à un monde immédiatement compréhensible dont les évolutions les touchent de près. Ce faisant, elle parvient à maintenir un climat de confiance avec ceux qui l’achètent et la lisent.

Pourquoi intégrer la presse régionale à sa stratégie de RP ?

Si votre stratégie de relations presse a pour but d’accroître votre visibilité au niveau local, en prenant pour cible des audiences propres à des départements ou des communes, la presse régionale est le levier de communication le plus pertinent. Parce qu’elle contribue à cibler un public très spécifique que les autres formes de presse ignorent la plupart du temps.

Prenons l’exemple de la PQR

Une stratégie focalisée sur ce type de presse génère des retombées plus qualitatives sur une zone donnée que ne le ferait une campagne ciblant les journaux nationaux.

Si votre actualité est locale, elle intéresse directement la presse régionale et, par corollaire, son lectorat : l’information concernant l’implantation d’un nouveau franchisé dans les Pays de la Loire a toute sa place dans Ouest France, tandis que des Portes Ouvertes à Lille sera relayée dans La Voix du Nord.

Pour cette raison, la presse locale est (forcément) davantage utilisée pour les stratégies de RP des enseignes de proximité que par les groupes nationaux. Sauf si ceux-ci ont des implantations locales.

Bien sûr, en ciblant un journal régional particulier, on s’adresse à un lectorat très ciblé. Plus réduit qu’en faisant paraître un article dans Libération ou Le Figaro. Mais c’est là un autre avantage de la presse régionale en RP. Le taux d’engagement des lecteurs est bien plus élevé que celui de la presse nationale. C’est d’ailleurs tout à fait logique !

L’annonce de l’ouverture d’un restaurant à Lorient, relayée par Le Télégramme, va potentiellement attirer la clientèle locale. Tandis qu’un papier dans Le Monde, avec son lectorat géographiquement dispersé, n’aura sans doute aucun effet notable sur la fréquentation de l’établissement.

Dernier point sur l’intégration de la PR dans sa stratégie de RP

Enfin, un autre atout de la presse régionale réside dans le relais dont elle jouit souvent au niveau national. Il n’est pas rare, en effet, que des informations locales soient reprises dans les actualités de la PQR par effet de « bouche-à-oreille journalistique ». Travailler avec la presse locale, c’est ainsi bénéficier d’une caisse de résonance potentielle à l’échelle nationale.

Mais attention : ce ciblage ultra-précis de la presse régionale est aussi un obstacle. Car il n’est pas aussi facile qu’on peut le croire d’obtenir une mention dans un journal local. Il faut, pour cela, mettre au point une stratégie de RP pertinente. Et travailler main dans la main avec une agence spécialisée dans ce type de presse, à l’image de Presstance : c’est la clé pour faire la une de la PQR.

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories