La crise COVID 2020 a bouleversé nos pratiques en entreprise. Le port du masque a une incidence sur notre communication aussi bien en interne, entre collègues, qu’en externe, avec les clients, partenaires et fournisseurs.

En termes de communication interpersonnelle, nous avons deux manières principales de transmettre des informations, des opinions et des idées : par la parole et par le corps. Les deux sont essentiels et complémentaires. La communication non verbale, par nos gestes, nos mouvements corporels, nos expressions faciales, par exemple, peut donner du sens et apporter de l’émotion à la communication verbale, nos mots.

Port du masque : l’impact dans la communication en entreprise

Avec le masque, c’est essentiellement le sourire qui disparait. Les mots ont alors plus de poids. Les codes de communication changent et, dans le cadre professionnel, peuvent mettre certaines personnes en difficulté.

Par exemple, sans le sourire associé, une blague peut perdre tout son sens. Le « bonjour » du matin peut également devenir plus fade, ne sachant pas si la personne est plutôt d’humeur joyeuse ou “de mauvais poil”.

Le masque freine aussi la clarté des propos.

Si votre voix est naturellement de faible portée, vous êtes gênée par le masque. Vous devez alors, à l’occasion de réunions, par exemple, forcer votre voix pour être entendu.

Si vous êtes d’un tempérament plutôt timide, vous pouvez alors être améné à éviter de prendre la parole. Cf le programme Pow[hers] sur la prise de parole.

Et si le masque était l’opportunité de mieux communiquer en entreprise ?

Voici nos deux conseils pour donner une alternative au déficit de communication que peut provoquer le port du masque.

1- maintenir le « bonjour » du matin.

Essentiel, le “bonjour” garde le lien entre collaborateurs, mais du coup, il peut être associé à une gestuelle.

Par exemple, se donner un coup avec le coude ou avec le pied, de manière ludique, permet de prendre un temps pour l’autre et de se regarder dans les yeux chaque matin.

2- disposer de masques personnalisés à thèmes.

Vous pouvez changer votre masque en fonction de votre humeur. Il peut être l’occasion de faire passer un message, de susciter l’intérêt et de donner des occasions de communiquer avec ses collègues.

Nous avons, dans le commerce, de nombreux choix :

  • le masque sourire,
  • celui avec un message,
  • avec logo de l’entreprise, de l’enseigne de son sport de prédilection, au nom d’une ville ou de sa destination de vacances…

La visio-conférence, le nouvel outil de communication interne

Lorsque les rencontres de visu ne sont pas possibles, à éviter ou freiner par le port du masque, la visio-conférence reste l’outil efficace de communication avec ses équipes et entre collègues. Cette pratique s’est généralisée en quelques semaines à l’arrivée du COVID 2020.

La visio permet de favoriser la communication interne, surtout, si dans votre entreprise, les collaborateurs sont délocalisés. Elle doit néanmoins respecter certaines règles, comme le rythme des réunions et le nombre de participants à ne pas dépasser.

De 7 à 99 ans, tout le monde subit le port du masque obligatoire. Finalement, la plupart des Français ont su s’y adapter. Le masque fait désormais partie de notre quotidien. Il devient désormais un réflexe d’usage en entreprise pour éviter la propagation des virus, comme la grippe en hiver. Nous saurons très certainement faire preuve d’agilité et de nouvelles initiatives naitront pour que la communication s’en trouve facilité.

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories