BINGO ! Un journaliste s’intéresse à votre actualité et souhaite vous interviewer. Une belle opportunité de développer votre image et notoriété. Oui mais, seulement si vous êtes correctement préparé à cet exercice de prise de parole face aux journalistes : le media training. On ne s’adresse pas aux journalistes de la même manière qu’à ses clients ou collaborateurs.

La Press’team vous délivre ici ses conseils pour une interview 100% réussie !

Media training définition

Le médiatraining est un entrainement animé par un professionnel (un attaché de presse idéalement) qui peut prendre la forme d’un cours, d’une formation, d’un atelier…

Le media training a pour objectif de comprendre l’enjeu des médias, les attentes des journalistes et de savoir se comporter pendant une prise de parole, notamment en situation d’interview.

Pour réussir à véhiculer le message souhaité sur son entreprise ou sur son sujet, attention aux erreurs de débutant !

Dans un premier temps, il est primordial de bien comprendre les enjeux des médias avant de s’adresser à eux.

Médias : quels enjeux pour mon entreprise ?

Écrits, audiovisuels, visuels ou digitaux, les médias représentent l’ensemble des supports de transmission de l’information. Ils occupent un rôle essentiel dans la communication d’une entreprise.

Les médias sont incontournables dans une stratégie de communication pour rendre visible son entreprise, association ou institution, et accroître sa notoriété. Pour tirer le meilleur profit des médias, l’expertise Relations presse est inévitable.

Le rôle des médias

Les médias sont les canaux de distribution d’informations. Il est utile de savoir les utiliser pour en tirer le meilleur pour son entreprise. Ils exercent le rôle de médiateur, de lien entre l’entreprise et les clients, actuels et futurs.

Apparaître dans un média, grâce à l’expertise des professionnels en Relations presse, est un atout indéniable pour votre notoriété. Cela accroît votre visibilité, aussi bien au niveau régional que national.

Ensuite, comprendre l’importance des relations presse est essentiel pour une communication optimale auprès des médias.

L’importance des relations presse

Le but des relations presse est d’obtenir des retombées médiatiques valorisantes. L’objectif est de faire adhérer les journalistes à votre entreprise. De ce fait, ils véhiculeront eux-mêmes une image positive de vous et de votre société.

La valeur ajoutée des journalistes est essentielle : ces spécialistes de l’information la recueillent, la vérifient, y apportent une objectivité métier. Ils la diffusent de façon légitime et crédible.

Cependant, cette communication ne peut être possible que si l’entreprise a une actualité à partager. L’idée que les relations presse et la publicité sont équivalentes est à bannir. Il faut donc communiquer sur un fait en lien avec l’actualité en générale, sur une activité originale ou innovante, ou encore sur un événement.

La Press’team vous accompagne à chaque étape de vos relations presse.

Désormais, vous connaissez les enjeux des médias pour la communication de votre entreprise et l’intérêt des relations presse pour une communication optimale.

Toutefois, avant de commencer un media training, connaître et maîtriser les codes des médias est incontournable pour bien communiquer avec eux.

Préambule au media training : connaître les attentes des médias

Comme vous le savez, il existe plusieurs types médias : chacun a ses propres codes.

Les différents médias

Il existe 4 types de médias : la presse papier, la radio, la télévision et la presse digitale.

Un message diffusé dans la presse papier ne va pas avoir les mêmes caractéristiques qu’un message destiné à la télévision. Cela s’explique par la différence entre les cibles de ces médias : lecteurs pour la presse écrite et digitale, téléspectateurs pour la TV et auditeurs pour la radio. Les médias diffusent l’information qui intéressera son audimat.

Quelles sont donc les informations, les actualités, qui pourraient possiblement être diffusées sur un de ces 4 médias ?

Presse écrite

Il faut différencier la presse nationale de la presse régionale. Cela dépend de l’information que vous voulez diffuser et de la localisation de votre cible. Pour la presse locale, il faut mettre en avant le lien entre votre actualité et le territoire, la commune ou la région couvert pour le média.

Votre information qui est diffusée doit être en adéquation avec le support de communication et la cible souhaitée.

Radio

Concernant la radio, il va s’agir plutôt d’une interview en face à face en plateau, en live ou alors téléphonique. Le principe reste le même pour des radios locales que nationales.
Une retombée médiatique de votre entreprise en radio peut se caractériser sous différentes formes : une interview, une annonce, mais aussi un reportage.

Télévision

Pour ce qui est de la télévision, les moyens de communiquer peuvent être sous format d’interview (plateau ou in situ) ou de reportage.
Il faut donc comprendre que l’information à envoyer pour espérer être entendu sur ce canal est d’avoir un sujet « clé en main » avec des images à donner aux reporters. Il faut presque trouver le scénario, leur proposer une réelle idée qui suscitera leur intérêt pour qu’ils puissent se dire que leurs téléspectateurs seront, eux aussi, intéressés.

Internet

Et enfin pour la presse digitale, un des avantages est l’instantanéité qu’elle offre. Le message peut être transmis de différentes manières : un article, une vidéo, un portrait… La visibilité est également plus puissante car tout le monde a accès à internet et à tout moment. Il faut néanmoins sélectionner le média qui est susceptible d’être en lien avec votre information.

Mais avant de voir les avantages et inconvénients de chacun, il faut déjà commencer par choisir le média par rapport à la cible que l’on souhaite toucher.

Faire le bon choix

Tout d’abord, la première chose à faire, lors d’une campagne de communication médias, est d’identifier sa cible. Une fois la cible désignée, vous pouvez vous mettre à l’analyse et au choix du ou des médias dans le(s)quel(s) vous souhaiteriez que votre entreprise, actualité, ou votre événement… apparaisse.

Tout d’abord, imaginons un message sur un événement local, type Salon des sénior. La cible à toucher est le sénior, le média le plus approprié serait le journal local puisque c’est dans ce média que l’information est la plus amenée à être vue par la cible (version papier et version web). La presse municipale et la radio sont également un bon vecteur d’information.

Les jeunes sont davantage sur internet, si la cible à atteindre est dans cette tranche d’âge, il vaut mieux privilégier la presse digitale.

A l’inverse, si la cible est professionnelle, la presse spécialisée est souvent le meilleur moyen de diffuser son information.

Vous l’aurez compris, il faut se mettre à la place de sa cible pour pouvoir comprendre et choisir dans quels médias votre message doit être diffusé.

Ainsi, votre connaissance des médias désormais approfondie, rentrons dans le vif du sujet : la prise de parole face au journaliste.

Media training, comment (ré)agir face à un journaliste ?

Un journaliste joue le rôle de médiateur entre votre information et votre cible. C’est lui qui va ainsi décider de la diffusion ou non de votre message. Il est considéré comme neutre et est jugé comme impartial par les lecteurs. Une entreprise a tout intérêt à avoir une bonne relation avec les journalistes. Ces derniers ont également des objectifs et techniques propres à leur profession ; il faut donc les connaître pour pouvoir savoir comment se comporter avec eux. Allons les découvrir.

Objectif du journaliste

L’objectif du journaliste est de rendre la vérité à ses lecteurs et auditeurs. Il joue le rôle d’interface entre votre message et sa diffusion. Avoir une actualité intéressante pour son média est nécessaire pour susciter l’intérêt chez le journaliste. Ce dernier n’est pas là pour être pour ou contre votre information : il relate les faits en se basant sur « l’histoire » que vous lui racontez. Lors d’un échange, le journaliste a plusieurs techniques d’interview. La base du media training est de les connaitre. On en compte trois : non directive, directive ou semi-directive.

L’interview directif

L’entretien directif est, aussi appelé dirigé ou structuré. Le journaliste va poser des questions fermées, il attendra donc une réponse très peu développée portée sur un oui ou un non. Cette technique est utilisée pour forcer l’interviewé à répondre à une question de manière tranchante. L’échange se déroule donc avec plusieurs questions fermées, le temps de réponse est restreint, et l’interview est totalement menée par le journaliste.

L’interview non directif

Pour l’entretien non-directif, vous avez plus de liberté. En effet, le journaliste commence, en général, par poser une question ouverte, puis vous déroulez votre speech sans être interrompu. C’est vous qui menez l’interview. Dans ce type d’interview, il faut faire attention de ne pas trop s’éloigner de son message.

L’interview semi-directif

Enfin, pour l’interview semi-directif, nous avons un mixte des deux précédentes. Il faut savoir que cette dernière forme est la plus utilisée, car elle a les avantages des deux sans forcément les inconvénients. Dans cet échange, le journaliste alternera entre questions fermées et questions ouvertes. C’est lui qui dirige l’interview. Vous aurez du temps pour répondre totalement à ses questions, sans en faire un monologue.

Pour conclure, ces différents types d’interviews sont faciles à repérer dès le début de l’échange. Il faut donc déterminer quelle technique est utilisée par le journaliste pour pouvoir réussir à exposer son message dans les conditions de l’interview.

Media training de la Press’team : 10 astuces pour réussir son interview

Fortes de nos 25 ans d’expérience, nous vous livrons nos conseils media training pour mieux appréhender votre rencontre avec un journaliste en mettant toutes les chances de votre côté !

mediatraining #Avantlarencontre

1- Questionnez le journaliste avant l’interview (votre attaché de presse peut le faire pour vous) : sur les thèmes qui seront abordés, le ou les lieux de tournage, le temps de parole, les intervenants, sur quel canal il sera diffusé…

2- Maîtrisez votre message, répétez-le pour être à l’aise sur le sujet, simulez la rencontre en vous entraînant avec votre attaché de presse.

3- Listez les questions envisageables et surtout celles qui vous dérangeraient. Préparez vos réponses.

4- Préparez et soignez votre image : choisir attentivement votre tenue selon le contexte et le message à faire passer. Que votre image soit en adéquation avec l’idée de l’information à diffuser.

mediatraining #Pendantlarencontre

5- Adoptez la stratégie de matraquage : répétez votre message durant la prise de parole, à chaque question, pour que le message soit sûr d’être diffusé, compris et que l’intervention ait pu transmettre l’idée principale. 

6- Ayez le ton juste selon le contexte, le message et les interlocuteurs. Le ton peut jouer sur la compréhension du message émis et son interprétation. Il faut être à la fois proche mais garder ses distances avec l’auditoire, il faut trouver le juste milieu.

7- Au cours de la conversation, ne remplissez pas le vide volontairement laissé par le journaliste. Laissez le silence s’installer, si nécessaire.

8- Le discours doit être clair, précis, bref et surtout compréhensible pour la cible. Oubliez le jargon propre à votre secteur pour être compris par tout l’auditoire, un interview ou reportage apporte beaucoup de visibilité, il serait dommage de n’en capter qu’une partie avec un langage technique. Vulgarisez !

mediatraining #aprèslarencontre

9- Le journaliste est libre. Ne demandez pas à relire l’article avant parution sauf si le journaliste vous le demande (pour des termes ou des éléments très techniques). En revanche, vous avez le droit de demander à relire les citations !

10- Les articles de presse papier sont des œuvres protégées et ne peuvent être reproduits (diffusion par mail ou sur le web) sans l’autorisation préalable du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Maintenant que vous connaissez les enjeux des médias et les techniques des journalistes, vous êtes prêts à les rencontrer. Le mieux reste encore de s’exercer, de suivre un media training face caméra et ainsi danticiper la préparation pour lejour J !
Pour cela, Presstance a créé la Press’Académie et propose différents ateliers à destination des dirigeants et communicants.
Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur l’atelier Media training, contactez-nous !

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories