Un article dans le journal retraçant l’actualité de son entreprise, un passage au JT , une interview en direct sur une radio en tant qu’expert de son domaine…

Tout cela est possible grâce au travail de l’ombre que réalise l’attaché de presse !

Son objectif : informer les médias et convaincre les journalistes ! Son défi : que les médias parlent de l’entreprise qu’elle représente.

Pour y arriver, l’attaché de presse a été formé à rédiger et connait le fonctionnement de l’éco-système médiatique. Nous vous délivrons dans ce billet de blog, son profil et son quotidien. Vous y découvrirez alors peut-être l’intérêt de faire appel à ses services ou de l’intégrer dans votre équipe de communication.

Attaché de presse : fiche métier

Avant tout, il faut savoir que l’attachée de presse s’écrit souvent au féminin. Le poste est occupé en majorité par la gente féminine (deux tiers des postes). C’est un métier pointu qui demande expertise et expérience.

Les qualités de l’attaché de presse

Faire connaître une marque, un produit, un artiste, une entreprise, auprès des journalistes est la mission principale de l’attaché de presse.

Véritable lien entre l’entreprise et le journaliste, l’attaché de presse joue un rôle primordial dans la diffusion de l’information. L’attaché de presse doit donc avoir 3 qualités principales :

1- Une certaine aisance pour être à l’aise lorsqu’elle échange avec rédacteurs en chef et journalistes

2- De solides qualités relationnelles. Il dispose d’un sens de l’écoute de son client et des journalistes. Il doit se rendre disponible car les médias sont en activité 24/24 et 7/7. Mais aussi, être rapide et réactif pour réagir aux actualités.

3- Des compétences rédactionnelles. Il doit disposer d’esprit de synthèse, d’analyse et une bonne culture générale)

Il devra rédiger des contenus, dossiers de presse et communiqués, qui serviront à relayer l’information auprès des médias.

La stratégie de communication

L’attaché de presse est également appelé chargé de presse, consultant média ou conseiller en relation presse. Il participe à la définition et à la mise en place de la stratégie de communication d’une entreprise, d’une structure (organisation professionnelle, école, institution politique ou économique…), d’une association, d’un événement ou d’une personnalité.

Il définira l’Histoire à raconter aux journalistes en fonction des ambitions et de la vision du dirigeant.

La culture générale

Interlocuteur privilégié des journalistes, l’attaché de presse intervient dans de nombreux domaines d’activités. Il doit pouvoir répondre aux demandes des journalistes. Celles-ci peuvent être très différentes : promotion d’un évènement, lancement d’un produit, présentation d’un bilan d’activité…

L’attaché de presse peut également fournir aux journalistes des éléments sur des points très précis. Ils peuvent concerner des notes techniques ou des éléments de communication corporate (données chiffrées, rapports annuels…).

Attaché de presse internalisé ou externalisé ?

Les attachés de presse peuvent exercer en agence ou chez l’annonceur.

En agence : service presse externalisé

Lorsqu’ils exercent en agence, les attachés de presse interviennent en tant que prestataires. Ils profitent du réseau de journalistes de l’agence. Ils gèrent et développent un portefeuille d’annonceurs. Les attachés de presse traitent alors des sujets variés et ont des contacts journalistes diversifiés.

Ils exercent alors également un rôle de conseil sur le positionnement et le message de l’entreprise.

Au sein des agences, les attachés de presse peuvent être experts sur un sujet donné ou rester généralistes. Le travail en groupe permet de confronter leurs idées et leurs approches.

Chez Presstance, nous mettons en place des binômes. Ainsi, les attachés de presse disposent d’un regard extérieur et une double relecture des documents presse avant leur diffusion.

En interne : dans le service communication de l’entreprise

Chez l’annonceur, en PME, la fonction d’attaché de presse est souvent couplée avec celle de chargé de communication (en particulier externe).

En effet, il travaille sur des problématiques de valorisation interne autant qu’externe.

Au sein de grands groupes (agences ou annonceurs), les attachés de presse sont davantage spécialisés et regroupés au sein d’un service de RP.

Ils sont sous l’autorité d’un responsable de la communication.

L’attaché(e) de presse, il ou elle, connaît parfaitement les caractéristiques du produit ou le fonctionnement de l’entreprise. Il ou elle est chargé(e) d’en diffuser l’image.

L’attaché de presse est en relation constante avec les principaux acteurs de l’entreprise afin de s’informer en continu. Il tisse des relations de proximité avec ses interlocuteurs : direction, services opérationnels, experts… Ceux-ci sont au sein de l’entreprise ou des différents comptes lorsqu’il exerce en free-lance ou en agence. Il peut ainsi répondre à toutes les questions des journalistes, techniques ou non.

Cette position transversale lui permet aussi d’être force de proposition auprès des décideurs sur les relations presse à développer à court, moyen et long terme.

Attaché de presse spécialisé ou généraliste ?

Le réseau de relations, la connaissance des produits, du cadre réglementaire et des innovations (techniques et technologiques) d’un secteur d’activité (industrie, services…) créent la renommée d’un attaché de presse spécialisé.

La connaissance de son domaine lui permet de répondre à des demandes très précises. Il mobilise rapidement les bons contacts permettant de relayer l’information auprès de l’opinion publique.

Certains attachés de presse font, quant à eux, le choix de rester généralistes. Polyvalents, ils interviennent sur des problématiques de promotion variées. Ce choix leur impose de détenir une bonne culture générale pour être capables de cerner très rapidement un sujet. Ils possèdent également un portefeuille de contacts importants d’experts et de journalistes.

Le quotidien de l’attaché de presse

Porte-parole d’une entreprise auprès des médias, l’attaché de presse joue un rôle clé dans la diffusion de l’information. Sa mission est de développer la reconnaissance et l’influence d’une entreprise.

Son quotidien peut se résumer en 4 temps :

  • lire la presse,
  • rédiger du contenu,
  • échanger avec les journalistes et
  • organiser des événements.

1- Lire la presse

Chaque matin, la première chose que fait l’attaché de presse, c’est de lire la presse et d’écouter la radio. Il doit pouvoir connaitre les sujets du jour qui intéressent les médias. L’attaché de presse doit réagir rapidement. Il doit proposer les communiqués de ses clients (s’ils collent aux actualités) ou ses clients comme porte parole, témoin.

L’attaché de presse est en veille également des retombées médiatiques des communiqués diffusés et des interviews réalisés les jours passés. Il les transmet alors à ses clients.

2- Rédiger

Chargé d’alimenter les journalistes en informations et actualités, l’attaché de presse rédige communiqués et dossiers de presse à leur intention.

Le communiqué de presse est un document court, d’une ou de deux pages max. Factuel, il reprend le Qui, Quand, Quoi, Où, Comment. On y retrouve souvent une ou deux citations précisant ainsi qui peut prendre la parole et répondre aux interviews.

Le dossier de presse quant à lui fait plutôt une dizaine de pages. Il présente l’entreprise sous différents angles : son Histoire, les Hommes qui la dirige, les services/produits proposés, les chiffres et dates clés.

Le dossier de presse n’est pas lié à une actualité. Il peut être remis à tout moment à un journaliste. Il est actualisé tout au long de l’année.

Toute entreprise doit disposer d’un dossier de presse pour pouvoir avoir les éléments de langage si un journaliste à une demande spontanée.

3- Échanger avec les journalistes

L’attaché de presse envoie presque tous les jours des communiqués de presse à ses contacts de journalistes susceptibles d’être intéressés par l’information.

Il s’assure, souvent par téléphone, qu’ils les ont bien reçus, puis échange avec eux sur l’intérêt porté à cette information.

L’attaché de presse est là pour aider le journaliste à rédiger son article et réaliser ses interviews. Il peut lui fournir les informations complémentaires ou photos dont il aurait besoin. Il tient à jour son fichier de contacts.

4- Organiser des événements

Pour annoncer, par exemple, la sortie d’un produit ou un développement d’activité, l’attaché de presse peut décider d’organiser un événement :

  • un point presse,
  • une conférence,
  • voire un voyage de presse.

Il prend alors en charge le déplacement, l’hébergement et l’accueil des journalistes, supervise les interviews et doit être en mesure de répondre à toutes leurs demandes… les plus urgentes, comme les plus saugrenues ?
L’attaché de presse peut aussi être conduit à effectuer de nombreux déplacements.

Pour les événements grand public (festival, salon, forum, congrès, conférence, meeting…), les attachés de presse peuvent mettre en place des partenariats presse.

C’est un échange de visibilité, monnayé ou pas, avec des médias (presse écrite ou digitale, radio ou télévision) qui touchent tout ou partie des cibles.

Le précieux carnet d’adresses de l’attaché de presse

L’attaché de presse doit établir un contact personnel avec les journalistes de l’ensemble des médias. En effet, cela lui permet d’adapter son discours à leurs besoins d’information et les convaincre. Il cible les interlocuteurs en fonction de la nature des informations à diffuser.

Bref, il soigne les journalistes aux petits oignons et veille à ce qu’ils ne ratent aucune information.

Il anime et entretient quotidiennement des relations de proximité avec un réseau de journalistes. Régulièrement, il enrichit et développe son réseau de journalistes (audiovisuel, presse, web…).

Il y parvient via des déjeuners en one to one ou la fréquentation d’évènements propres à la profession (cocktails, afterwork, webinar…).

Une partie des attachés de presse fait le choix d’entretenir et d’animer un réseau de contacts. Il est centré, soit sur un ou deux médias (presse + radio, presse + TV…), soit une zone géographique particulière (couverture locale, régionale, nationale…).

Entretenir un portefeuille de contacts spécialisé leur permet d’accroître leur influence pour assurer la mise en avant de leur campagne de communication (ou celle de leur client).

Certains décident au contraire de diversifier leur réseau de journalistes sur différents médias (presse, TV, radio, web, locaux, nationaux…). Ils sont alors en mesure de proposer à leur client des campagnes de promotion sur des canaux diversifiés en fonction de la cible à atteindre.

Dans tous les cas, l’attaché de presse devra toujours cibler les journalistes à qui il diffuse une information. Le journalistes est un précieux partenaire auprès de qui il ne devra pas se décrédibiliser.

Ce qui compte, c’est de donner la bonne information à la bonne personne.

Sa connaissance des journalistes et des médias auxquels ils appartiennent, lui permet de sélectionner ceux qui seront intéressés par l’information, mais aussi son auditoire.

La connaissance médias de l’attaché de presse

Et oui, l’attaché de presse lit quotidiennement la presse écrite ou numérique, écoute la radio et regarde la télé !

En sélectionnant des articles, il élabore une revue de presse quotidienne ou hebdomadaire destinée à sa hiérarchie, au personnel de l’entreprise ou à ses clients. C’est le moyen de rendre compte de l’impact des campagnes de presse qu’il a orchestrées.

L’attaché de presse est également en veille permanente sur l’évolution de son métier (outils professionnels, nouveaux médias, nouvelle rubrique ou émission télé…). Il existe des outils payants pour simplifier cette tâche, mais rien de comparable au contact personnalisé qu’il a auprès de son réseau de journalistes.

L’attaché de presse réalise des recherches documentaires sur les différents médias (TV, presse, radio, web).
Les calendriers rédactionnels sont une mine d’or pour les attachés de presse. Ces plannings, fournis par un support de presse ou une régie, annoncent, avec plus ou moins de visibilité calendaire, les thèmes et sujets principaux qui seront traités dans les prochaines semaines ou les prochains mois. La connaissance de ces informations aide les attachés de presse à proposer une information en lien avec le dossier prévu.

Il est également intéressant pour la mise en place d’un plan médias (achat d’espaces publicitaires). Pour un annonceur dont l’activité est liée à l’un des thèmes traités, il est plus intéressant de communiquer dans le support concerné. Mais cela n’est valable que si les lecteurs (presse écrite), les auditeurs (radio), les spectateurs (télévision) ou les visiteurs (site Web) qui suivront la présentation de ce thème sont a priori intéressés par son activité. Et donc, potentiellement, sont des éléments de sa cible.

L’attaché de presse connecté

Les attachés de presse ont pour principale mission de transformer la communication sur l’actualité de l’entreprise en informations exploitables et diffusables par les journalistes.

En complément des médias traditionnels, l’essor d’internet a contribué à remodeler leurs méthodes de travail ainsi que les stratégies de communication des annonceurs.

Les réseaux sociaux

Désormais, l’attaché de presse suit et interpelle les journalistes sur les réseaux sociaux afin d’interagir avec eux.

Les deux principaux réseaux sociaux fréquentés par les journalistes sont Twitter et LinkedIn. Le premier pour échanger et diffuser les informations du média pour lequel il travaille. Le second plutôt pour y trouver des informations. Certains postent même des requêtes et ont ainsi en retour des centaines de propositions.

Les influenceurs

L’attaché de presse est également en relation avec les influenceurs. Nouveaux canaux d’information, les influenceurs sont des personnes qui, par leur exposition médiatique sur différents supports, diffusent leurs avis et influencent ainsi les comportements de consommation.

Il peut s’agir de particuliers comme de professionnels et ils sont majoritairement présents sur les réseaux sociaux (Youtube, Facebook et Instagram notamment).

L’attaché de presse choisit avec soin les influenceurs avec qui entrer en contact, comme pour les journalistes. Pour cela, elle se base sur plusieurs critères (domaine de prédilection, crédibilité, popularité) en lien avec la cible souhaitée.

Un influenceur a besoin de « vivre une expérience », de découvrir quelque chose qu’il ne connaît pas ou qu’il pourra partager avec sa communauté. Il s’agit donc de lui faire découvrir un nouveau produit, un lieu atypique ou un évènement.

https://www.presstance.com/influenceur-entreprise/L’attachée de presse conseille et guide sur le format à privilégier : atelier réservé ou soirée privée, envoi postal de produits à tester… Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire le BB « un influenceur pour mon entreprise ».

Vous l’avez compris, le métier d’attaché de presse ne s’improvise pas ! Chez Presstance, depuis 1994, nous accompagnons entreprises et organisations dans la médiatisation de leurs actualités. La Press’team travaille au quotidien avec les journalistes parisiens, mais aussi en régions. Nous adorons dénicher des pépites et les proposer aux journalistes. Alors, si vous avez une actualité à partager, faites-le nous savoir !

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories

  • Ce contenu vous intéresse ?

    Pour recevoir nos prochaines publications en avant première