Lancer un nouveau produit ou service, présenter un projet ou un événement, préparer une conférence de presse, présenter son entreprise ou sa marque… Les occasions de communiquer avec les journalistes sont nombreuses, et le dossier de presse est un outil privilégié pour ce faire. Ce document permet d’attirer l’attention des médias tout en leur fournissant tous les éléments importants à retenir. L’ennui, c’est que cet outil rate trop souvent sa cible : il a en effet tendance à finir au fond de la corbeille. Avec Presstance, découvrez comment rédiger un dossier de presse qui donnera envie aux journalistes de parler de vous !

1. Préparer son dossier de presse (objectifs et destinataires)

Avant même de commencer à rédiger un dossier de presse, il faut s’interroger sur sa raison d’être. Pourquoi souhaitez-vous produire un tel document ? Pour communiquer quelles informations ? Et, surtout, pour atteindre quels objectifs grâce aux retombées médiatiques ? (Vendre un produit, attirer des visiteurs à un salon ou des participants à un événement, développer votre notoriété, susciter la curiosité des investisseurs, etc.).

La première chose à faire

C’est de définir vos objectifs : cela vous aidera à rédiger un dossier de presse pertinent. Sans omettre de trouver le bon angle d’attaque ! Car pour atteindre votre but, vous devez d’abord convaincre les journalistes de relayer l’information, donc veiller à ce que celle-ci soit intéressante et à forte valeur ajoutée à leurs yeux.

La deuxième chose à faire

C’est d’identifier les contacts auxquels vous allez envoyer votre document. Il est essentiel de le faire en amont car le choix des médias (journalistes, presse nationale ou régionale, organes de presse, blogueurs, influenceurs…) déterminera la forme et le fond de votre discours. On ne va pas rédiger un dossier de presse de la même façon pour des consommateurs, des investisseurs ou des personnalités politiques.

Dossier de presse VS communiqué de presse Attention à bien distinguer ces deux outils de communication ! Si le communiqué de presse se caractérise par sa brièveté (2 pages au maximum) et le fait qu’il traite d’un événement ciblé, le dossier de presse est plus consistant et, surtout, plus complet dans son traitement de l’information, donc forcément plus long (jusqu’à 10 pages). Il doit délivrer des données concrètes, présenter l’entreprise/la marque, et fournir des éléments de langage qui pourront facilement être relayés par la presse. En somme, ce sont deux leviers complémentaires qui répondent à des besoins différents.

2. Attirer l’attention des journalistes (couverture, titre et accroche)

Pour bien rédiger un dossier de presse, il faut comprendre toute l’importance attribuée aux éléments qui seront vus en premier lieu par les destinataires :

  • La page de couverture est le premier contact entre le document et son lecteur. Il est donc crucial d’en faire un levier d’attractivité : image de qualité, nom de l’entreprise et/ou de la marque, logo, nom du produit, du service, de l’événement ou du projet. N’oubliez pas d’inclure la mention « dossier de presse ».
  • Le titre et l’accroche doivent capter l’attention et donner d’ores et déjà les informations principales. Tout se joue à cette étape : c’est là qu’un journaliste va décider de poursuivre sa lecture ou de passer à autre chose. Choisissez un titre bref et percutant. Rédigez une accroche concise, mais complète : il faut la concevoir comme un résumé de ce qui suit. En y évoquant la trame du document et la mise en avant de ses points forts. N’hésitez pas à employer des termes qui mettent en valeur le sujet traité, mais sans en faire trop.

3. Rédiger un dossier de presse (structuration et contenu)

En ce qui concerne le contenu en tant que tel, la structure doit faire l’objet d’un soin tout particulier. C’est la clé pour rédiger un dossier de presse qui sera lu. La structuration des éléments en fera un document facile à lire et agréable à manipuler. C’est un point essentiel si le journaliste doit y revenir à plusieurs reprises pour construire son article ou son intervention.

Côté règles universelles

Même si le contenu sera différent en fonction du secteur d’activité et de la nature de l’information, on considère qu’il faut, pour rédiger un dossier de presse pertinent, appliquer quelques règles universelles :

  • Découper le contenu en plusieurs parties, surmontées de titres accrocheurs ;
  • Diviser les blocs de texte en paragraphes courts séparés par des intertitres ;
  • Aérer la présentation en sautant des lignes et agrémenter de visuels de qualité (images, photos, illustrations, graphiques…) ;
  • Prévoir un « mot du fondateur » : une courte intervention de la personne la plus concernée par le sujet (CEO, chef de projet, organisateur de l’événement, etc.) qui véhicule sa vision des choses ;
  • Inclure une « page de contact » contenant les coordonnées de l’entreprise et son site web ;
  • Intégrer un sommaire pour simplifier l’accès aux informations.

Côté contenu

Il dépend beaucoup du sujet traité.

  • La présentation d’un produit mettra l’accent sur les fonctionnalités et les bénéfices de ce dernier ;
  • L’annonce d’un événement inclura un programme détaillé et les noms des intervenants ;
  • La mise en lumière d’une entreprise sera renforcée par ses valeurs, ses dates importantes, ses chiffres clés et ses perspectives d’avenir…

Pour exemple : Dans le domaine de la culture, pour rédiger un dossier de presse autour d’un film, on donnera la parole à un grand nombre d’intervenants (réalisateur, comédiens, etc.).

Enfin, n’oubliez pas qu’il s’agit de rédiger un dossier de presse, donc de trouver le bon ton : style simple et direct, objectivité. Et, surtout, employez un jargon adapté au secteur d’activité (sans tomber dans une technicité excessive). Tout cela, en reprenant la charte graphique de votre entreprise.

4. Diffuser le dossier de presse (formats d’envoi et personnalisation)

Après avoir passé du temps à rédiger un dossier de presse, il faut veiller à sa bonne diffusion auprès des médias ciblés. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • L’envoi postal ;
  • L’envoi par courrier électronique (en format PDF) ;
  • La remise en main propre ;
  • La mise à disposition sur l’espace « presse » de votre site web.

Pensez également à adopter le bon timing :

  • Remise juste avant la conférence de presse ou la rencontre,
  • Mais envoi au moins 15 jours avant l’événement ou le lancement d’un produit/service.

Enfin, n’oubliez pas de personnaliser votre message : envois exclusivement nominatifs, email ou courrier personnalisé, voire petit cadeau pour accompagner l’envoi.

Rédiger un dossier de presse n’est pas aussi simple qu’on le croit. C’est un document qui se prépare et se conçoit avec soin. Il faut respecter un certain nombre de règles tacites, et l’envoyer aux bonnes personnes, au bon moment. Il faut aussi avoir en tête qu’un dossier de presse n’est pas une plaquette publicitaire, mais un outil de communication. Pour être sûr d’atteindre vos objectifs, confiez-nous la réalisation de votre dossier de presse !

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories

  • Ce contenu vous intéresse ?

    Pour recevoir nos prochaines publications en avant première