Agence RP, Agence de relation (relations) presse, agence de relations médias… différentes dénominations représentent les agences spécialisées dans la mise en relation avec les journalistes. Aussi, avant de vous communiquer nos 8 critères pour choisir celle qu’il vous faut, nous allons, tout d’abord, repréciser ce que sont les relations presse. Puis, nous verrons pourquoi les confier à des spécialistes. Enfin, nous ferons un tour d’horizon des différents acteurs dans ce domaine.

Qu’est-ce que les relations presse, définition ?

Dans l’univers de la communication, les relations presse font partie des relations publiques. La relation presse est une technique de communication qui permet d’acquérir de la notoriété et de faire passer ses messages par l’intermédiaire d’un journaliste.

La liberté de la presse induit que les propos repris par le journaliste dans un journal, sur le web, à la radio ou à la TV ont une valeur pour les lecteurs et auditeurs.

Relations presse vs Publicité

Les relations presse se distinguent de la publicité. L’achat d’espace publicitaire est un processus de négociation et de réservation d’un espace dans un média pour y insérer un visuel et un message souvent promotionnels.

L’achat d’espace publicitaire a été révolutionné, ces dernières années, par la publicité digitale. Les achats et le processus d’achat sont de plus en plus automatisés.

Ainsi, contrairement aux Relations presse, le donneur d’ordre, appelé annonceur, valide précisément le contenu, le format, la date de sa parution… et le budget bien sûr. Il maitrise son plan média.

Par contre, pour le consommateur ou le lecteur, la valeur du contenu publié a un impact moins puissant. Dans les Relations presse, c’est le journaliste, jugé neutre et indépendant, qui va valoriser votre entreprise, actualité, produit ou service.

La déontologie du journaliste

La déontologie du journaliste l’interdit de collaborer à des démarches publicitaires.

Pour les journalistes professionnels, toute activité ayant pour objet
la publicité est exclue, si ce n’est en qualité de directeur de journal,
d’émissions d’information, d’actualités filmées ou d’agences de presse.

loi sur l’agréation des journalistes professionnels, 1963

Les rédacteurs en chef s’engagent à s’opposer à des demandes ou
pressions à l’encontre de cette exclusion. Il y a des exceptions pour les initiatives de type humanitaire ou non-marchand. Il est alors important de distinguer la présentation de la cause concernée et la promotion des organisateurs. Aussi, le mécénat ne peut pas appeler de contrepartie promotionnelle.
La collaboration de journalistes à la publicité pour leur propre média
ou programme est tolérée mais doit être clairement identifiable. Aucun
journaliste ne peut toutefois y être contraint.

Mais pour arriver à obtenir des articles de presse papier ou digitale, des reportages radio ou TV qui parlent de vous, il faut respecter une méthodologie et un savoir faire que détiennent les attachés de presse.

Pourquoi sous-traiter les relations presse ?

La relation presse est une activité de niche dans la communication. D’ailleurs, peu d’écoles de communication forment au métier des relations presse. Souvent, les responsables de communication n’ont eu que très peu de cours (voire pas du tout) dans leur cursus scolaire sur les relations presse.

Lorsqu’on décide de faire des relations presse, de prendre contact avec les journalistes, il vaut mieux maitriser ce savoir-faire.

Pour cela, deux options : soit recruter un attaché de presse, et l’internaliser à sa structure, soit, faire appel à une agence de relations presse en sous-traitance.

Si vous optez pour le choix 1 : recruter

Si vous souhaitez recruter un attaché de presse, la référence historique dans le domaine de la formation à ce métier est l’efap : l’école des nouveaux métiers de la communication (anciennement, Ecole Française d’Attaché de Presse). Elle permet l’obtention d’un MBA de niveau 1 (équivalent master 2 en université) certifié par l’Etat.

Mais, pour disposer d’un attaché de presse en interne, il faut pouvoir avoir du contenu. C’est-à-dire, suffisamment d’actualités pour alimenter les journalistes quotidiennement et/ou avoir régulièrement des demandes entrantes de médias. Sinon, il/elle risque de s’ennuyer rapidement :).

Si vous choisissez de sous-traiter à une agence RP

Vous pourrez disposer d’équipes formées, disponibles quand vous en avez besoin et surtout apportant un œil nouveau, une prise de hauteur sur votre entreprise et les sujets à médiatiser.

L’agence RP, surtout quand elle est généraliste, traite de sujets variés. Elle a quotidiennement des journalistes différents au téléphone. Cela lui permet d’avoir une veille médiatique à jour sur les tendances et les infos qui intéressent les journalistes.

Aussi, dans une agence RP, il y a plusieurs attaché(e)s de presse. Ils travaillent en équipe et peuvent se relayer. Ils sont ainsi disponibles tous les jours de l’année.

Les différents types d’agences de Relation presse

Sans vouloir caricaturer, on peut présenter l’activité RP en deux secteurs : les agences spécialistes et les agences généralistes.

L’agence relation presse Paris spécialisée

Au plus proche des rédactions parisienne, elle est spécialisée dans un domaine très précis avec un carnet d’adresses de journalistes restreints au domaine d’activité dont elle est spécialiste.

Donc, ces clients sont souvent du même secteur et concurrents dans la plupart du temps.

Pour ces agences, les relations presse sont étroitement liées aux relations publiques, associées à des rencontres parisiennes en afterworks ou dîners hebdomadaires pour entretenir la relation avec le journaliste.

L’agence relation presse généraliste

Même si elle dispose de relations privilégiées avec certains journalistes, l’agence généraliste va surtout capitaliser sur le savoir-faire méthodologique et l’expertise relations presse de ses attachés de presse. Aussi, elle maîtrise la technique des relations presse. Agiles, ses attachés de presse ont la capacité de rédiger tous types de communiqués de presse en se plongeant dans le savoir-faire et l’histoire de n’importe quelle entreprise ou institution.

Elles disposent aussi d’un fichier étendu de contacts journalistes dans des secteurs géographiques et d’activités variés.

Agence de relation presse ou agence de relations médias ?

Dans le métier des relations presse, le mot média est apparu il y a quelques années. En effet, le mot presse, associé au journal papier, est devenu réducteur avec l’arrivée du digital.

Ces dernières années, la part de la presse papier a baissé au profit de la presse digitale.

Certains journaux ont diminué leur tirage et créé une version web de leur journal. Des pure player de l’information sont apparus sur le web.

Les radios et télés quant à elles ont développé une version web de leur métier d’information.

C’est pourquoi les agences de relations presse sont en quête d’une nouvelle identité plus cohérente avec leur environnement, même si « agence relations presse » reste encore le plus usité.

Les 8 critères incontournables pour sélectionner mon agence RP

Les 27 années d’expérience dans les relations presse de notre agence Presstance nous permettent de sélectionner les critères qui nous semblent essentiels pour réussir vos relations presse.

Ainsi, le contact avec les donneurs d’ordre (entreprises, administrations, associations) et les journalistes nous ont permis de sélectionner 8 critères clés pour vous aider à choisir votre agence de relations presse.

1> La méthode employée par l’agence

Lorsque vous faites appel à une agence de relations presse, celle-ci doit pouvoir vous proposer une méthode de travail.

Cette méthode peut se résumer en 4 points

  • La rédaction des supports à destination des journalistes : quel type et quel nombre de documents va rédiger l’attaché de presse (lire le billet de blog sur comment rédiger un communiqué de presse) ?
    1. le communiqué de presse : en général, il est rédigé sur 1 à 2 page. Il présente l’information de manière directe et précise. Il répond au Qui, Quoi, Quand, Ou et Comment.
    2. l’invitation presse : elle est utile lorsque l’attaché de presse organise un événement pour les journalistes (point presse, conférence, visite, voyage). Il fournit les détails pratiques et utiles pour le journalistes : le timing, les personnes présentes, les choses à voir.
    3. le dossier de presse : incontournable, toute entreprise devrait en avoir un pour disposer d’un support de présentation complet et factuel pour toute demande inopinée de journaliste. En général, il fait une dizaine de page, raconte l’Histoire de l’entreprise et des Hommes qui la dirigent, les chiffres et dates clés.
  • La sélection des médias : le type et le nombre de médias. Pour vous donner un ordre d’idée, notre base de données médias chez Presstance est de 17 500 soit plus de 80 000 contacts presse ! actualisée quotidiennement. Elle intègre les médias généralistes, mais également spécialisés : presse papier et digitale, radios et TV. Sélectionner les bons médias et les bons journalistes est un savoir-faire essentiel pour une Agence RP.
  • La création des visuels photos et vidéos : le contenu rédactionnel est essentiel, mais le contenu visuel l’est tout autant. Toute bonne agence RP doit vous demander de disposer de beaux visuels pertinents pour illustrer vos communiqués de presse. Et là, on ne parle pas de photo achetées sur internet ! Le journaliste veut du vrai et du beau. Vous avez tout intérêt à ce que le journaliste illustre son propos avec votre visuel. Alors, ne lésinez pas dessus.
  • La diffusion des informations écrites et visuels aux journalistes. Ca y est, on y est ! Votre attaché de presse a rédigé les bons messages, récolté les bons visuels et sélectionné les bons contacts. Elle doit maintenant s’engager à le faire savoir. Et pour cela, elle peut le faire par mail, bien sûr, en contact direct en rendez-vous ou par téléphone avec ses journalistes préférés, mais aussi via les réseaux sociaux.

2> L’intérêt portée par l’agence rp sur votre stratégie

Dès votre première rencontre, l’agence de relations presse doit vous poser un certain nombre de questions. Elle ne peut pas commencer sa mission sans connaitre votre stratégie de communication (ou vous aider à l’élaborer).

En effet, lancer une action de relations presse, envoyer des messages aux journalistes sur votre actualité sans connaitre votre stratégie de communication et la Vision générale de votre entreprise ou institution seraient une erreur.

Il faut donc que les messages qui apparaîtront dans les médias vous concernant soient cohérents avec votre plan de communication annuel.

3> L’agence de relations presse doit être capable de vous dire NON

La bonne agence de relations presse est celle qui est capable de vous dire « non » à votre demande de communication auprès des journalistes.

Pourquoi ?

Si vous ne disposez pas d’actualités, de nouveautés, d’innovations susceptibles d’intéresser les journalistes, alors l’attaché de presse ne pourra rien faire pour vous. Vous pouvez acheter de l’espace publicitaire, mais vous ne pourrez pas solliciter les journalistes.

La déontologie du métier d’attaché de presse fait qu’une agence relations presse ne peut s’engager que sur des moyens et non sur des résultats. En effet, le métier est directement lié aux journalistes qui sont libres de reprendre ou non les informations que les attachés de presse vont leur proposer.

Donc, l’agence de relations presse n’a pas intérêt à contractualiser avec un client si elle pense que l’information proposée par le client est susceptible de ne pas intéresser les journalistes. C’est l’expérience qui permettra à l’agence de relation presse de se positionner alors et dire NON mais…

… patience, attendez quelques mois avant de reprendre rendez-vous avec l’agence de relations presse.

4> L’agence de relations presse doit maîtriser les Réseaux sociaux

Ce qui peut distinguer une agence de relations presse d’une autre peut être son degré d’implication et de connaissances des réseaux sociaux.

En effet, les réseaux sociaux sont inhérents aux relations presse. Canal de diffusion de l’information, les réseaux sociaux sont également un lieu où les journalistes naviguent : twitter, facebook et linkedin essentiellement.

Votre agence de relations presse et ses attachées de presse doivent donc y être présentes, voire éventuellement vous proposer une mission d’accompagnement incluant les réseaux sociaux.

5> L’agence relation presse est rigoureuse

Les activités de l’attaché de presse sont rémunérées exclusivement par les honoraires ou le traitement alloué par les personnes physiques ou morales pour le compte de laquelle elles s’exercent. (…) Pour respecter la liberté de la presse, les agences de relations presse ont une obligation de moyens, pas de résultats.  Les rédactions étant libres de publier les sujets qui les intéressent, les attachés de presse ne sont soumis à aucune exigence contractuelle en termes de retombées, sur lesquelles elles n’ont aucun pouvoir direct.

extrait de la loi Peyrefitte de 1964 qui régit la profession (Wikipédia)

L’agence de relations presse doit s’engager sur des moyens : moyens humains et matériel.

Rémunérée en honoraires, l’agence rp doit donc également justifier du temps passé. Le moyen le plus efficace est qu’elle vous propose des réunions régulières avec ordre du jour et compte rendu. Vous pourrez ainsi vérifier régulièrement les tâches réalisées.

6> Avant tout une question d’Hommes

La relation humaine reste une valeur sûre dans le choix de son agence rp. Le feeling que vous aurez lors de vos premiers rendez-vous est le meilleur indicateur de réussite.

Choisir une agence de relations presse est un engagement sur la durée, souvent sur plusieurs années. Il faut donc que le contact avec votre interlocuteur et l’attaché de presse qui vous sera dédié (c’est un +) soit agréable et rassurant.

7> Les références et l’expérience de votre future agence rp

Une agence de relation presse qui existe depuis plus de 10 ans, qui a des références durables et qui vous propose de les contacter est assurément un partenaire fiable.

Aussi, elle peut vous présenter des exemples de retombées médiatiques dans les médias que vous ciblez que ce soit Le Parisien, BFM, Ouest France ou France 2.

[Pour info, chez Presstance, nous avons 27 ans d’expérience… dont certains clients depuis plus de 20 ans ! La garantie de ne pas se tromper en nous choisissant :).]

8> l’agence de relations presse doit maîtriser l’environnement légal

Saviez-vous que le journaliste a la totale maîtrise d’une éventuelle réutilisation de son article et doit toucher des droits d’auteur ?

Les articles reproduits sont des œuvres protégées et ne peuvent à nouveau être reproduits sans autorisation préalable. Les reproductions d’articles de presse effectuées par votre agence de relations presse doivent être réalisées avec l’autorisation d’un organisme de référence. Elle doit s’engager sur le paiement des redevances.

Conclusion

Voilà, vous êtes désormais paré pour choisir votre agence de relations presse !

Alors, bien sûr, vu que Presstance, et ses 27 ans d’expérience, répond aux 8 critères énumérés ci-dessus, nous serions très heureux de faire partie de votre consultation si vous décidez de tenter l’aventure des relations presse ! A très bientôt.

Retrouvez ce billet de blog en version Ebook à télécharger “Choisir son agence RP

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories