« J’ai lu un article sur mon concurrent dans la presse. Pourquoi le journaliste ne m’a-t-il pas interviewé, MOI, sur ce sujet ? »
« À la suite d’un appel imprévu d’un journaliste, un article est paru, mais il n’a pas du tout valorisé ma dernière innovation. Comment capter l’intérêt d’un journaliste sur mon actualité ? »
« Nous sommes sur un projet régulièrement attaqué dans les médias. Comment dois-je réagir avec les journalistes ? »

Voici un extrait des questions que vous vous posez lorsque vous franchissez la porte de Presstance. Dans ce billet de blog, nous allons vous dévoiler ce que sont les relations médias et les 5 raisons qui vous amèneront à les intégrer à votre plan de communication.

La place des relations médias dans le plan de communication

Le plan de communication est le document qui rassemble tous les outils et les actions de communication que l’entreprise a programmé. En général, il est actualisé chaque année, notamment au moment du budget. C’est la feuille de route de la personne en charge de la communication dans l’entreprise.

Ce plan de communication est bâti en fonction des objectifs de communication qui dépendent de la stratégie générale de la direction.

Parmi ces actions de communication, on pourra intégrer les relations médias et décider d’informer de manière régulière et continue les journalistes de l’actualité de l’entreprise. En fonction du sujet et des objectifs, les journalistes différents seront sollicités.

Comment créer un plan de communication ?

Construire un plan de communication durable et pertinent, voici la méthode :

Contextualiser la demande

  • Centraliser les informations clés sur l’entreprise
  • Analyser le marché, les concurrents et leurs communications
  • Etablir un diagnostique : résumé des informations les plus pertinentes pour la communication de l’entreprise

Établir la stratégie média

  • Le positionnement : choix stratégique qui donne à un produit ou à une marque une position crédible, différenciable et attractive dans l’esprit du consommateur. Le positionnement doit être durable dans le temps.
  • Objectifs de communication : ils correspondent aux résultats que la marque s’est fixée à la suite de ses campagnes de communication. Ce sont les réactions qu’elle attend des consommateurs. L’annonceur doit établir ses objectifs selon ses besoins actuels, ils peuvent être établis en termes de notoriété (cognitifs), d’image (affectifs), ou de comportement (conatifs).
  • Les cibles de communication : le type de personnes visé par la communication. Les cibles doivent être déterminées quantitativement (à partir de critères sociodémographiques) mais aussi qualitativement (avec critères psychologiques).
  • La copy stratégie : fil conducteur d’une campagne de communication, elle constitue le cahier des charges établi à l’intention des créatifs d’une agence. Elle donne des indications sur le message à véhiculer et le ton à adopter afin d’être pertinent et cohérent auprès du positionnement, des objectifs et des cibles.

Plan d’actions

Plan d’actions Offline et Online : actions de communication prévues

Suivi et analyse : adaptation des actions et analyse des retombées des actions

Relations presse vs Relations médias

Les relations presse existent depuis la création du métier de journaliste professionnel, en 1935, par la loi Blachard : « toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources ». 

Les Relations presse sont une technique de communication mettant l’accent sur une actualité d’une organisation par l’intermédiaire des journalistes. Les professionnels associés étant les attachés de presse.

Mais avec l’arrivée d’internet et des nouveaux modes de communication, les pratiques des médias et donc des relations presse ont évolué.

Le mot « presse » souvent associé à la presse écrite et aux journaux tend à ne plus être d’actualité. On parle désormais de médias intégrants, de manière plus globale, la presse écrite et leur version digitale.

Les Relations presse mutent ainsi vers une nouvelle dénomination : les relations médias.

Le saviez-vous ? Les plus anciens quotidiens français encore publiés sont, par ordre d’âge, Le Figaro (1826), Le Progrès (1859), La Dépêche du Midi (1870), La Croix (1880) puis L’Humanité (1904,) Les Échos (1908) et Ouest France (1944).

Le capital confiance des journalistes et des médias

  • Le journaliste

Un journaliste est une personne qui recueille, vérifie et écrit puis distribue des informations sur tout type de support média : presse écrite, radio, TV et internet. Par son statut d’indépendance et de liberté, le journaliste a un capital confiance naturel auprès de son auditoire. La valeur de l’information sur une entreprise est bien plus importante lorsqu’elle provient d’un article de presse rédigé par un journaliste que d’une page publicitaire payée par l’entreprise valorisant cette information.

  • Les sources d’information

Dans l’enquête de Kantar 2020, la radio continue d’être la source d’information la plus crédible aux yeux des Français (50% pensent que « les choses se sont passées comme la radio les raconte »), et ce depuis 30 ans. Ensuite, la presse écrite avec 46% des Français et la télévision (40%, +2 points).

Le premier canal de diffusion, pour 48% des Français, pour s’informer de l’actualité nationale ou internationale est la télévision (29% via les chaînes généralistes et 19% via les chaînes d’informations en continu).

Le second, internet qui continue de s’imposer comme média de plus en plus utilisé pour s’informer (32% des Français).

Raison n°1 : Développer sa notoriété grâce aux relations médias

Faire des relations médias, c’est décider d’envoyer régulièrement des actualités sur son entreprise aux journalistes. C’est donc une action pro-active, volontaire et stratégique.

Fort de la stratégie de communication des dirigeants, l’attaché de presse décidera des communiqués de presse à diffuser au bon moment et aux bons médias.

Les journalistes intéressés reprendront les informations du communiqué de presse à l’issue, bien sûr, d’interview et de recherches complémentaires qu’ils pourraient réaliser.

Les articles de presse écrite, digitale ou les reportages radio et télé réalisés concourront à développer la notoriété de l’entreprise.

Il existe aujourd’hui plus de 8 500 médias en France, incluant les médias en régions, grand public et spécialisés.

Leur audience est très intéressante. Pour exemple, 26 000 personnes lisent Le Figaro chaque mois, 18 000 lecteurs pour Ouest France.

Raison n°2 Maîtriser sa communication

En informant régulièrement les journalistes de son actualité via un communiqué de presse, l’entreprise maitrise plus facilement son message. Elle décide de ses sujets.

Souvent les journalistes s’intéressent à des entreprises de renom et innovante. Ils les contactent pour informer leurs lecteurs et auditeurs. Dans ce cas de figure ce sont les médias qui décident du sujet et du timing.

À l’inverse, si c’est l’entreprise qui est pro-active, elle choisit ses sujets, prend le temps de rédiger ses éléments de langage et décide du moment où elle les partagera avec les journalistes.

Raison n°3 Les relations médias en situation de crise

La clé de réussite d’une communication en situation de crise est de ne pas laisser la rumeur s’installer. Pour y arriver il faut agir vite. De par sa nature même, la crise intéresse les médias. Il faut donc en situation de crise très rapidement agir face aux médias.

Il est beaucoup plus facile d’échanger avec les journalistes en situation de crise quand on a déjà l’habitude de faire des relations médias. Les éléments de langage génériques de l’entreprise sont déjà travaillés, les coordonnées des journalistes connues par l’attaché de presse.

Raison n°4 Favoriser le référencement naturel de votre site internet

Aujourd’hui les médias sont tous sur le web. La presse écrite, les radios et TV ont leurs actualités sur le web. Il existe également des pure player, c’est-à-dire des médias qui n’existent que sur le web comme par exemple Le Poulpe (journal d’investigation sur internet consacré à la Normandie et ses principales villes).

Ainsi, quand vous faites des relations médias, les journalistes parlent de vous et rédigent donc des articles qui paraîtront sur le web. Ils se baseront sur votre communiqué de presse et ses éléments de langage préalablement travaillés par vous.

Bien sûr le journaliste ne reprendra pas intégralement votre communiqué de presse, mais s’en inspirera.

Pour ceux qui connaissent un peu les subtilités du SEO, référencement naturel, vous comprendrez l’intérêt d’avoir un média en ligne (avec une forte audience) qui parle de vous, voire même qui, dans un article, pointe un lien sur votre site internet. Vous obtenez une très belle visibilité.

Raison n°5 Augmenter son chiffre d’affaires

Le plan de communication correspond à toutes les actions que vous mettrez en place pour développer votre notoriété tout en maitrisant votre image. Le plan commercial quant à lui inclut les actions qui permettront de vendre.

Alors, souvent, les entreprises distinguent la communication de l’activité commerciale car les deux n’ont pas les mêmes objectifs. Mais s’il est vrai que les relations médias permettent de développer votre notoriété rapidement, forcément elles bénéficieront au développement de votre chiffre d’affaires !

Vous l’aurez compris, si établir un plan de communication est indispensable, y intégrer les relations médias l’est tout autant. Notoriété, visibilité, communication de crise, référencement…nombreuses sont les raisons de les utiliser !

Et si vous aussi vous intégriez les relations médias dans votre plan de com’ ? Contactez-nous !

Vous souhaitez recevoir nos pochaines publications en avant-première ? Laissez-nous votre adresse mail
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on print
Print
  • Articles récents

  • Archives

  • Catégories