Au Moulin à Vent > immersion dans les années 20

Un nouvel espace de réception au concept unique au nord de Paris

Mercredi 20 septembre dernier à Gouvieux (60),  François Jadas, PDG du Château de la Tour, a inauguré Au Moulin à Vent, un lieu atypique empreint d’une ambiance bistrot des années 20. Partenaire du lancement de ce bistrot d’antan, la Press’team vous raconte la genèse de ce projet et vous présente ce nouveau lieu entièrement privatisable pour des réceptions professionnelles et privées.

Histoire d’un rêve d’enfant

En 1972, Roland et Jeanne Jadas acquièrent le Château de la Tour, une demeure de style anglo-normand édifiée en 1913. 18 ans plus tard, leur fils, François Jadas, les succède. Il réhabilite la partie historique de cet Hôtel-Restaurant et porte la capacité d’accueil à 41 chambres.

François Jadas affectionne le charme de l’ancien. Il se déplace d’ailleurs aujourd’hui encore avec une Traction avant Citroën de 1953, affectueusement surnommée Choupinette. Son projet de longue date : créer un lieu de divertissements, de loisirs, hors des contraintes et des conventions. Son rêve se concrétise enfin en lançant, avec l’aide de sa directrice adjointe Sabrina Viley, un grand chantier de réhabilitation des anciennes écuries du château.

Un espace de réception aux airs d’antan

Plusieurs mois de travaux ont permis de créer Au Moulin à Vent et son univers de bistrot des années 20. Bar en zinc, tables en marbre, affiches… du sol au plafond, tout rappelle les années folles. Les murs anciens côtoient désormais la décoration d’époque. Ce lieu allie la nostalgie du passé en mettant à l’honneur la simplicité, le partage et la bonne humeur.

A l’occasion de 2 soirées inaugurales, nous avons pu tester l’atmosphère du bistrot d’antan. Le Chef Cédric Boissart et sa brigade avaient pour l’occasion concocté des mets typiques de la Belle Epoque remis au goût du jour. Autour du buffet, l’ambiance était joyeuse, bon enfant, détendue et conviviale. Des animations de circonstances ont égayé la soirée : table de casino, musiciens et autres distractions ont passionné les invités. Nous étions plongés dans l’univers du premier Tour de France, des cabarets et du French-Cancan qui a tant inspiré Toulouse-Lautrec.

Séjourner dans un domaine de charme

Venir Au Moulin à Vent offre également la possibilité de réserver une des six chambres attenantes. Aménagées avec goût par une décoratrice d’intérieur, elles offrent vue magnifique sur la nature environnante. Les touches de modernité se marient aux éléments classiques du bâtiment, créant une ambiance incomparable pour prolonger l’expérience.

Pour découvrir Au Moulin à Vent en images, nous vous invitons à visiter le site dédié : aumoulinavent.fr

©photo Bruno Cohen

Pourquoi le nom Au Moulin à Vent ? Un moulin à vent se trouve sur le terrain contigu au Château de la Tour. Inutilisé aujourd’hui, il était au XVIIème siècle un des rares de la région. Sa présence remarquable explique la naissance du lieu-dit du Moulin à Vent.

Laisser un commentaire

Scroll to Top